Comment animer un Kaizen?


 
Le Kaizen est associé à la notion d’amélioration continue par petites étapes contrairement à l’innovation. Il s’appuie sur les pratiques déjà en place qu’il s’agit d’améliorer.

Tout cela peut paraître soit trop conceptuel, soit d’une banalité évidente mais la force d’un Kaizen réussi est de détecter les améliorations cachées en s’appuyant sur la réflexion collaborative et d’ancrer les bonnes pratiques à l’ensemble de l’équipe.

Dans cette PME en Travaux d’Electricité, les monteurs se plaignent de temps trop courts pour réaliser les différentes tâches en logement neuf. Une bonne raison pour lancer une action Kaizen en mode PDCA (PLAN - DO - CHECK - ACT

Première Etape : Phase Plan du PDCA


Il s’agit d’analyser les pratiques et problèmes actuels. Ici nous avons réalisé un atelier de travail avec les chefs d’équipe. On utilise un outil d’analyse du processus détaillé pour :
  • Échanger sur les différentes pratiques
  • Identifier les conditions optimales de réalisation
  • Définir l’ordre préférentiel des étapes
  • Réfléchir sur les plans, solutions techniques et logistiques
  • Identifier les critères pour faire la juste qualité

A l’issue de cette première phase, La PME d’Electricité a déjà identifiée des axes d’améliorations et bonnes pratiques à généraliser
  • Cotations du plan à partir du nu béton pour faciliter l’implantation
  • Identifier sur les plans la hauteur réelle des marches pour bien implanter la hauteur des luminaires escalier
  • Réaliser la préfabrication des gaines à incorporer pour une semaine
  • Utiliser une cloueuse pour réaliser les colonnes
  • Utiliser des chariots pour l’appareillage
  • …..
Il s’agit maintenant de valider un plan d'actions pour mettre en œuvre toutes les idées d’améliorations. Valider communément ce plan d’actions peut se faire en utilisant la matrice de priorités. Les actions à fort potentiel et forts enjeux sont identifiées et les rôles et échéances sont définis.

Deuxième étape : Phase DO du PDCA

A partir des actions identifiées lors de la première phase, l’entreprise déploie rapidement le plan d’actions sur le terrain.

Exemples :

Troisième étape : Phase CHECK du PDCA

L’action de doit pas être considérée comme terminée sans vérification et correction.

Le rôle du management est d’aller voir sur le terrain, échanger avec les opérateurs et mesurer les résultats. Dans cette PME, cette phase a permis de passer d’objectifs non partagés à des objectifs validés avec les opérateurs sur un temps réaliste pourtant plus ambitieux !

Quatrième étape : Phase ACT du PDCA

Il s’agit déjà de corriger les problèmes et formaliser et déployer l’action auprès des équipes. La diagonale du processus est l’outil récapitulatif permettant de mettre toutes les informations de manière structurée.

Dernière étape : Mettre la cale

Mettre la cale, c’est s’assurer que le nouveau standard va être appliqué par tous et de manière durable. LA VRAI RÉUSSITE est de transformer l’entreprise pour que la notion de standard soit considérée comme une philosophie de progrès collectif et non comme une contrainte personnelle.
Pour ceux qui n’ont pas encore culture, nous conseillons de reprendre les 8 étapes du changement selon John Kotter.

A l’issue de cet atelier Kaizen, de nouvelles idées sont arrivées :
  • Etiquetage des pieuvres
  • Gabarit pour pose des boîtiers de cloison
La dynamique est lancée, reprenez les étapes en boucle et accélérez !!


Rédigé par Thibaut LANTHIEZ, Delta Partners – Février 2018

Commentaires

Articles les plus consultés